Élections Cantonales

Découvrez nos candidats !

Souveraineté numérique

Initiative fédérale

Candidats au Grand Conseil

Nyon- Liste 5

#ECVD22

« La vie est une éternelle campagne »

A. la Tortue

Arnaud Durand

 

29 ans, habitant de Gland, indépendant, Conseiller communal à Gland

Aller au Grand Conseil pour :

N

Un meilleur accès aux rives du lac

N

Des logements avec des loyers abordables dans tout le canton

N

Un vrai soutien pour nos PME et nos indépendants

N

Des Transports publics gratuits sur l'ensemble du canton de Vaud

Son parcours

Arnaud Durand, né à la Clinique de Genolier le 15 janvier 1993, originaire de Prangins. Habitant de Gland depuis plusieurs années maintenant.

Professionnellement: j’ai un AFP dans le paysagisme, une formation dans le domaine de la petite enfance dans lequel j’ai travaillé pendant plus de 5 ans. Actif dans le domaine aquatique; que cela soit dans la gestion – consulting de bases nautiques, une formation pro de garde-bains ainsi qu’une année comme employé polyvalent dans le service des sports de la ville d’Yverdon-les-Bains. Membre du comité « A l’eau Wilson » qui fait le promotion pour de meilleurs accès aux rives publiques de notre lac Léman par exemple avec le projet à Genève pour « A l’eau Wilson ». J’ai également travaillé dans la restauration rapide, comme employé polyvalent – responsable stock et logistique. Dernièrement j’ai travaillé pour une grande famille privée dans la région, que cela soit de la logistique, de l’entretien du jardin et de la piscine intérieure tout comme de la gestion du personnel, ou encore dans la gestion des écuries.

Par mes différentes expériences professionnelles je suis donc polyvalent et m’adapte rapidement là où je dois être.

2012: pour la campagne du Grand Conseil, le PDC (le Centre) est venu me chercher afin de compléter leur liste. Puis chez eux j’ai été membre du comité de section pour le district de Nyon ainsi que pour la section de Lausanne. Vice-Président des jeunes PDC Vaudois, puis Président, et également membre du Comité Directeur du PDC Vaudois. Tout en étant sympathisant Pirate depuis 2012. Puis, j’ai décidé de rejoindre « Vaud Libre » (maintenant les Libres), pendant mon court passage chez eux j’ai été membre du comité de Vaud Libre. Après cela j’ai décidé de rejoindre les Vert’libéraux du district de Nyon et la section jeune. Chez eux j’ai été membre du comité des jeunes VL Vaudois, membre du comité pour la section du district de Nyon.

Habitant de Prangins, à ce moment-là, j’ai donc rejoint l’ « Entente » de Prangins ou j’ai été été élu à la dernière législature du conseil communal. Le 3 octobre 2019 j’ai rejoint le conseil communal de Gland avec le GDG

Après les élections du National de 2019, où j’ai été sur la liste des jeunes Vert’libéraux, il m’a semblé évident que c’était le moment d’officiellement rejoindre le Parti Pirate. Le parti dans lequel je me suis à vrai dire toujours reconnu et que j’ai soutenu dans de multiples campagnes, que cela soit pour le district de Nyon, pour le Canton de Vaud, en Suisse Romande et ou sur l’ensemble du territoire suisse.

Je suis membre du comité de « A l’eau Wilson » https://aleauwilson.ch (l’association est apolitique)
Je suis membre du comité « zeroemissionboat » https://zeroemissionboat.ch (l’association est apolitique).
Ce sont actuellement mes seuls engagements dans un comité en dehors de ma famille politique.

Sympathisant depuis 2012.
Je suis officiellement membre du Parti Pirate Vaudois depuis 2020.

Sébastien Piguet

 

34 ans, informaticien, habitant de St-Cergue

Aller au Grand Conseil pour :

N

Lutter contre la précarité rampante.

N

Renforcer les services publics.

N

Des recours simplifiés pour renforcer les lois

N

Une école résolument plus moderne

N

Aider aux changements nécessaires pour le climat

Son parcours

Arrivé à 3 ans à St-Cergue, Sébastien y a grandi et maintenant y vit avec sa famille. Au bénéfice d’un CFC d’informaticien, il exerce dans une startup des cleantech Suisse. Il refuse de se limiter à cause de son handicap visuel.

Le premier contact avec la politique a lieu très vite dans la scolarité de Sébastien. Il participe en effet avec implication dans les travaux proposés par le Canton de Vaud lors de la révision de la constitution vaudoise. Depuis il a œuvré dans le monde du (logiciel) libre. Récemment les intérêts de Sébastien se sont retrouvés dans le Parti Pirate Vaudois qu’il a alors rejoint.

Membre du Parti Pirate Vaudois depuis 2021, sympathisant depuis 2014. Je suis membre de la CITRAP, ATE, SNN, FSN, délégué de la section vaudoise de la FSA, membre du comité d’Open Romandie et du marché de St-Cergue. Et président de Swisslinux.org et d’Accessijeux Suisse.

https://tooting.ch/@seb_pirate

« Imaginons d’autres solutions, pour notre avenir. »

Sébastien Piguet

« La vie, ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. « 

Carlos Polo

Carlos Polo

 

52 ans, père de 2 enfants, chef de projet, Nyon

Aller au Grand Conseil pour :

N

Découvrez bientôt les projets de Carlos Polo

N

Découvrez bientôt les projets de Carlos Polo

N

Découvrez bientôt les projets de Carlos Polo

Son parcours

Père de deux enfants, Carlos a un riche parcours qui l’a mené en terre vaudoise après avoir grandi en Colombie, travaillé à Londres. Depuis plus d’une décennie, il conduit des projets informatiques sensibles dans les domaines de la sécurité publique auprès de l’Etat de Genève. Par son pragmatisme et ses compétences, il contribue à la transformation des outils des services d’urgence genevois, ainsi que des forces de polices.

Carlos s’intéresse depuis longtemps aux enjeux de la société émergente de l’information, il participe régulièrement à divers chantiers de réflexion sur le développement de l’open-data dans les administrations publiques mais également de l’évolution de l’e-administration.

Nyonnais, Carlos est très actif et participe à de nombreuses activités locales, qu’il partage le plus souvent également avec sa famille.

« Le numérique doit être à notre service et pas le contraire. Reprenons le contrôle sur nos vies numériques. »

Ariane Beldi

Ariane Beldi

 

Assistante administrative, assistante comptable et support IT administratif, Crans-près-Céligny

Aller au Grand Conseil pour :

N

Promouvoir un numérique libre et transparent, ainsi que son éducation pour tous, à ses enjeux sociaux, économiques et écologiques.

N

Soutenir une écologie basée sur une méthodologie scientifique et qui tienne d'abord compte des plus fragiles dans nos sociétés.

N

Encourager un service public de la santé qui se préoccupe d'abord des patients et du personnel soignant et pas juste des coûts.

N

Me battre pour que les plus précaires soient au centre des préoccupations sociales et scolaires.

Son parcours

Née à Genève, ayant vécu en Suisse, en France et aux USA, Ariane Beldi a mené une vie oscillant entre études en sciences sociales et travail dans divers domaines (médical, pharmaceutique, scientifique, médiatique, financier). Aujourd’hui, elle alterne entre mandats dans le support IT informatif et l’aide à la rédaction et un emploi à temps partiel comme assistante administrative et assistante-comptable dans une PME du numérique, située près de Lausanne.

Membre de l’Association française pour l’information scientifique et coopératrice auprès d’Itopie, association promouvant le logiciel libre et la réutilisation du matériel informatique, à Genève, elle se mobilise régulièrement en faveur de la rationalité et d’une meilleure compréhension de la méthode scientifique, mais aussi pour la diffusion de la philosophie du Libre et de l’open-source. Pour elle, la science, en tant que méthode, et la philosophie du Libre partagent une chose fondamentale: la collaboration et le partage libre d’idées, sans obstacles commerciaux ou politiques. Les deux relèvent, par essence, d’un travail collectif et public.

Bien qu’elle ne soit pas informaticienne, Ariane a eu la chance de débuter sa vie d’adulte au moment où le Web et les PC se popularisaient et se diffusaient partout. Elle s’est plongée dedans en exploratrice amateure et apprécie depuis d’essayer constamment de nouveaux outils, en fonction des besoins. Son parcours en sciences sociales lui a permis de développer une réflexion plus distante sur l’insertion très rapide du numérique dans tous les aspects de nos vie. C’est en essayant de comprendre le Bitcoin qu’elle est entrée en contact avec les Pirates vaudois, en 2012. Elle est d’abord devenue membre, puis a accepté d’entrer au comité où elle occupe désormais le rôle de trésorière.

@

« Le numérique doit être à notre service et pas le contraire. Reprenons le contrôle sur nos vies numériques. »

Ariane Beldi

« Le numérique a une place centrale dans nos vies, il doit avoir une place centrale dans notre politique. « 

Nils Schaetti

Nils Schaetti

 

37 ans, Docteur en intelligence artificielle

Aller au Grand Conseil pour :

N

Découvrez bientôt les projets de Nils Schaetti

N

Découvrez bientôt les projets de Nils Schaetti

N

Découvrez bientôt les projets de Nils Schaetti

Son parcours

Bientôt vous pourrez découvrir le parcours incroyable de Nils. Mais il va falloir patienter encore un peu.

En tout cas ce sera super intéressant et un vrai plaisir à lire. Alors revenez bientôt.

Miriam Chine

 

Consultante d’entreprise

Aller au Grand Conseil pour :

N

Découvrez bientôt les projets de Miriam Chine

N

Découvrez bientôt les projets de Miriam Chine

N

Découvrez bientôt les projets de Miriam Chine

Son parcours

Bientôt vous pourrez découvrir le parcours incroyable de Miriam. Mais il va falloir patienter encore un peu.

En tout cas ce sera super intéressant et un vrai plaisir à lire. Alors revenez bientôt.