Communiqué – Non aux rapatriements forcés des demandeurs d’asile en Éthiopie !

Alors que la situation en Éthiopie est jugée particulièrement précaire par de multiples organisations internationales, la Suisse et son Secrétariat d’État aux migrations ont décidé malgré tout de renvoyer cinq Éthiopiens par vol spécial. Nous, les partis et organisations susmentionnés, demandons que la Suisse cesse immédiatement les vols forcés en direction de l’Éthiopie et appelons […]

Alors que la situation en Éthiopie est jugée particulièrement précaire par de multiples organisations internationales, la Suisse et son Secrétariat d’État aux migrations ont décidé malgré tout de renvoyer cinq Éthiopiens par vol spécial. Nous, les partis et organisations susmentionnés, demandons que la Suisse cesse immédiatement les vols forcés en direction de l’Éthiopie et appelons les autorités vaudoises à interpeller la Confédération sur son infatigable volonté de renvoyer des demandeurs d’asile en direction de pays où les droits humains sont bafoués.

Depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Abiy Ahmed, les tensions ethniques et politiques se sont accentuées en Éthiopie, et des rapports d’ONG comme Amnesty International ainsi que l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) documentent de graves violations des droits humains. Or, ce mercredi 27 janvier 2021, un vol spécial devait de la Suisse en direction de ce même pays avec, à son bord, cinq demandeurs d’asile, dont un résident vaudois.

Pour les partis et organisations susmentionnés, ce renvoi est absurde. Ces expulsions mettent en danger l’intégrité des personnes concernées en les renvoyant dans un pays où les violences ethniques font rage, alors que la situation est connue des autorités fédérales, et ce dans un contexte de pandémie mondiale.

L’accord de réadmission signé entre l’Éthiopie et la Suisse en 2018 doit par ailleurs être remis en question. En effet, depuis la signature de ce traité, le pays est passé par la guerre civile et est en proie à une instabilité politique permanente, soit suffisamment d’éléments nouveaux pour que la validité de l’accord soit questionnée.

Il est plus que temps que la Suisse, pays des droits humains, cesse avec effet immédiat les renvois vers les pays où ces droits sont bafoués et tienne enfin le rôle de pacificatrice et de défense des droits humains qu’elle est si prompte à mettre en avant dans ses relations internationales.

C’est pourquoi nous demandons un arrêt immédiat des renvois en direction de l’Éthiopie et, plus largement, à l’arrêt des renvois en direction de tous les pays où les droits humains ne sont pas respectés. De plus, nous demandons à nos autorités cantonales qu’elles se saisissent de ce dossier, interpellent les autorités fédérales compétentes pour œuvrer vers l’arrêt desdits renvois et pour remettre en question la validité de l’accord de réadmission signé entre l’Éthiopie et la Suisse.

Personnes de contact :

David Raccaud, Porte-parole Jeunesse socialiste vaudoise, +41 78 825 28 22

Samson Yemane, Jeunesse socialise vaudoise, défenseur des réfugié-e-s, +41 79 306 64 19

Partis et organisations signataires :

  • Jeunesse socialiste vaudoise, David Raccaud, 078 825 28 22
  • Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s, Cynthia Illi, 078 611 43 79
  • Jeunes POP Vaud
  • Parti socialiste vaudois
  • Les Vert·e·s vaudois·e·s
  • POP Vaudois, Anaïs Timofte, 079 723 13 84
  • Parti Pirate Vaudois, Fabian Rousseau, 076 266 92 33
  • SolidaritéS Vaud
  • La Ligue suisse des droits de l’Homme section vaudoise

https://www.jsv.ch/post/communiqu%C3%A9-non-aux-rapatriements-forc%C3%A9s-des-demandeurs-d-asile-en-%C3%A9thiopie

R

nous avons besoin de votre soutien

C’est par vos dons, votre présence et votre inscription que nous devenons plus forts. Que se soit pour récolter des signatures, nous aider sur les stands ou vos dons généreux vous pourrez toujours contribuer à la vie du Parti Pirate

0 Comments

Submit a Comment