App SwissCovid
L'analyse du PPVD

Devenez pirate

Pour les Pirates, c’est la liesse ! Plus de 5% de la population vaudoise a fait confiance au candidat Pirate : Jean-Marc Vandel. Celui-ci a fait un magnifique travail de terrain et a su apporter sa touche personnelle, avec pragmatisme et intelligence, à cette campagne de tous les possibles.

Au cours de ces dernières semaines, Jean-Marc Vandel a su se faire connaître et apprécier comme une personne capable, responsable et avec des projets de société réalistes. Son programme proposait une synthèse de politiques abordant aussi bien les problématiques technologiques qu’environnementales, sociales et des droits de l’homme. Ses idées ont trouvé un certain écho auprès des électeurs, ce qui nous encourage à poursuivre dans cette voie.

Grâce à la magnifique campagne de Jean-Marc Vandel, le PPVD à gagné en crédibilité, ce qui annonce un futur ensoleillé pour les prochaines batailles à venir.

Nos félicitations vont à Mme la conseillère d’État Christelle Luisier, qui reprendra le siège de sa collègue du PLR, Madame Jacqueline de Quattro. Nous espérons qu’elle continuera à être autant à l’écoute des citoyennes et citoyens vaudois, comme elle l’était lors de sa campagne.

Sur le plan fédéral, le PPVD se réjouit de la défaite massive du référendum, lancé par un parti religieux conservateur, contre la modification du code pénal et du code pénal militaire (Discrimination et incitation à la haine en raison de l’orientation sexuelle). Seuls 3 cantons rétrogrades ont soutenu ce référendum nauséabond. C’est un nouveau succès dans la lutte pour garantir aux LGBTQi+ les mêmes droits et libertés qu’à tous les citoyens.

Nous nous réjouissons également du score indiscutable et incroyable de cette modification législative dans notre canton. Avec plus de 80% de OUI, les Vaudois ont prouvé qu’ils sont un peuple tolérant et ouvert. Nous tenons également à pleinement féliciter le comité romand et vaudois du OUI pour leurs belles campagnes, dont Aymeric Dallinge, Muriel Wagner pour la coordination romande et Raphaël Harem et Frédéric Barre pour le canton de Vaud.

Nous ressentons tout de même aujourd’hui une pointe d’amertume. En effet, nous regrettons le rejet de l’initiative pour des logements abordables. Même si celle-ci était imparfaite, elle répondait bien mieux aux besoins de la population que les maigres efforts consentis par la Confédération pour encourager les Cantons à prendre des mesures visant à garantir un toit à chaque résident en Suisse. Il faudra donc redoubler d’efforts au niveau cantonal, notamment dans les cantons lémaniques, où les difficultés à se loger, pour les personnes ne disposant que d’un petit budget, se font de plus en plus criantes.

Le PPVD est donc partagé entre la joie, dûe à la très belle campagne menée par son candidat à l’élection complémentaire pour le Conseil d’État ainsi qu’au succès populaire de la décision visant à pénaliser les discours publics homophobes, d’une part, et une certaine frustration, liée au refus de l’initiative pour des logements abordables, d’autre part. Cela signifie que nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers et devons continuer d’avancer sous notre étendard: “Progressiste, libéral, humaniste”.