Lors de l’Assemblée Générale Ordinaire du 07.01.2021, le PPVD s’est prononcé sur les prochaines votations qui auront lieu le 7 mars 2021 et a accueilli un nouveau matelot dans son équipage en la personne d’Arnaud Durand.Le 7 mars 2021 auront également lieu les élections communales. Ces élections ont produit un engouement particulier pour les citoyens de Nyon qui seront présents sur deux listes, pour la municipalité et le Conseil communal.

 Dans le cadre des votations, nous recommandons les positions suivantes:    

  • 1. Initiative populaire du 15 septembre 2017 «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage» (FF 2020 5345): https://www.bj.admin.ch/bj/fr/home/gesellschaft/gesetzgebung/verhuellungsverbot.html
  • Cette initiative a pour but d’interdire de se masquer le visage dans l’espace public , malgré les revendication du comité d’intitiative, on ne peut que sentir les relents d’islamophobie qui émane de ce texte. Le PPVD a pour vision une société cosmopolite où chacun est libre de ses croyances et donc des signes qu’il souhaite afficher. Surtout que le contre-projet du Conseil Fédéral, qui interdit le port du voile forcé et qui oblige  à montrer son visage, en cas de contrôle d’identité, entrerait en vigueur en cas de refus de l’initiative, contre-projet qui nous parait déjà largement exagérée, mais pas destructeur. C’est pourquoi le PPVD recommande le NON à cette initiative.
  • 2. Loi fédérale du 27 septembre 2019 sur les services d’identification électronique (LSIE) (FF 2019 6227): https://www.ejpd.admin.ch/ejpd/fr/home/themes/abstimmungen/bgeid.html
  • Le principe de l’E-ID ou du passeport électronique est une grande avancée dans la reconnaissance de l’intégrité numérique. Mais les parlementaires ont fait le choix de la paresse en confiant la gestion des données à des entreprises privées, se contentant d’un rôle de validation des identités. Pour le PPVD, laisser le contrôle de ces données à des entreprises privées, à but lucratif, implique un risque inacceptable pour le futur. Il est dangereux de normaliser la notion que son passeport soit émis par une banque ou que sa carte d’identité soit gérée par son assurance maladie. Particulièrement quand la commune, dont c’est le rôle, ne l’a pas. Pour le PPVD ceci est tout simplement inacceptable, c’est pourquoi nous recommandons le NON  à la nouvelle loi fédérale sur les services d’identification électronique.

3. Arrêté fédéral du 20 décembre 2019 portant approbation de l’Accord de partenariat économique de large portée entre les États de l’AELE et l’Indonésie (FF 2019 8255): https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/rf/cr/2019/20194284.html

L’accord de libre-échange avec l’Indonésie représente beaucoup de mesures destinées à favoriser les imports et exports avec l’Indonésie. Le sujet brûlant de cet accord reste l’huile de palme, néanmoins après de longues négociations, la Suisse a pu obtenir des contreparties quant à la qualité de la production de celui-ci, alliées à un programme de reforestation. L’Indonésie reste un des seul pays qui tente de limiter l’impact de ces exploitations. Pour le PPVD, il faut limiter au possible les conséquences négatives de l’exploitation de l’huile de palme, mais dans le cadre de cet accord de libre-échange, les contreparties sont suffisantes et il donnerait ainsi à l’Indonésie une bonne raison de continuer sur cette voie plutôt de que la laisser se défendre seule. Si un référendum contre un accord de libre-échange doit être accepté à cause de l’huile de palme, ce n’est pas celui-ci. C’est pourquoi le PPVD recommande le OUI à l’ârreté fédéral sur les accords de libre-échange avec l’Indonésie.

Nous vous recommandons aussi de voter pour le PPVD lors des élections communales du 7 mars 2021.
Le PPVD présente des candidats  à Lausanne, au Mont-sur-Lausanne et à Nyon où ce sont 5 candidats qui partent à l’abordage de la municipalité:

https://ppvd.ch/ec21-de-nouvelles-couleurs-nyon-le-mont-lausanne/