Les transport publics gratuits ?! (Invité du 24Heures)

En récoltant des signatures pour une initiative, on a toujours des conversations enrichissantes. Depuis 1 semaine, je récolte pour les transports publics gratuits dans le canton de Vaud et les soutiens ne manquent pas. Découvrons ensemble pourquoi les familles en sont les principaux soutiens. Les familles sont souvent les grandes oubliées de la transition écologique […]

En récoltant des signatures pour une initiative, on a toujours des conversations enrichissantes. Depuis 1 semaine, je récolte pour les transports publics gratuits dans le canton de Vaud et les soutiens ne manquent pas. Découvrons ensemble pourquoi les familles en sont les principaux soutiens.

Les familles sont souvent les grandes oubliées de la transition écologique et les transports ne font pas exceptions. Pourquoi? D’abord les budgets qui ne sont pas extensibles, particulièrement quand toutes les dépenses sont multipliées par 4, 5 ou plus. Dans ce cas, le véhicule privé, souvent nécessaire, aussi de manière professionnelle, est le grand gagnant et les mamans, surtout, se transforme en chauffeurs de taxi. Et les abonnements de bus? Moins cher de rentabiliser la voiture que de prendre des abonnements nombreux et à des prix parfois même supérieurs à ceux de l’abonnement général.

Déjà que ceux qui vivent dans la périphérie des villes le font souvent parce que ce sont les seuls loyers abordables, et que les contraintes professionnelles ne les aident que rarement à se passer de la voiture, et l’on voit bien que toutes les bonnes volontés du monde pour lutter contre le changement climatique passent vite à la trappe.

Certains villages sont plus touchés que les autres. Dans certaines communes, par exemple, les traverser de part en part peut demander de prendre plusieurs bus. Avec un prix élevé, des horaires pas forcément synchrones, cette organisation complexe peut en dégoûter plus d’un. Imaginez devoir réorganiser votre vie de famille autour de ces contraintes!!

Favoriser l’appropriation de leurs réseaux publics par les habitants. En faisant de tous les Vaudois, les propriétaires des transports publics, on leur donne une bonne raison de participer à son évolution et la transformation nécessaire aux besoins écologiques et aux nécessités d’un commerce local. Et oui, avec les bons bus, plus besoin de faire ses achats de toute la semaine en voiture, dans un grand centre commercial. Et pour ceux qui avaient quand même des abonnements, un pouvoir d’achat augmenté qu’ils pourront mettre dans leur épicerie de quartier.

Et vous ? Quand avez-vous pris les transports publics pour la dernière fois? Quand avez-vous calculé les frais d’abonnement d’une famille de 5 personnes ? Vous me pensez utopiste? Je rêve tout éveillé ? Alors l’EPFL doit être une école du sommeil parce qu’ils ont réalisé une étude sur les choix de transports et bizarrement ils sont arrivés aux mêmes conclusions que moi et que beaucoup de parents, d’amis et d’étudiants ont eue. Voilà pourquoi on signe et fait signer cette initiative. Vous avez un stylo?

https://ppvd.ch/ca-y-est-linitiative-pour-des-transports-publics-gratuits-est-lancee/

https://news.epfl.ch/news/se-deplacer-en-voiture-en-ville-n-est-pas-toujours/

https://www.24heures.ch/une-mesure-qui-profitera-a-leconomie-locale-et-aux-menages-603029023472

0 Comments

Submit a Comment