Une AGE courte, mais riche en discussions sur des thèmes d’importance

Creux de l’été oblige, le PPVD a tenu une AGE avec un ordre du jour moins chargé que le reste de l’année. Au menu, l’Initiative populaire du 2 avril 2019 «Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital», ainsi que la modification du 18 décembre 2020 du code civil suisse (mariage pour tous). […]

Creux de l’été oblige, le PPVD a tenu une AGE avec un ordre du jour moins chargé que le reste de l’année. Au menu, l’Initiative populaire du 2 avril 2019 «Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital», ainsi que la modification du 18 décembre 2020 du code civil suisse (mariage pour tous). Les pirates ont également parlé de la récolte de signatures pour l’initiative cantonale en faveur des transports publics gratuits et le thème de la souveraineté numérique de la Confédération. À ce titre, trois experts en droit, en informatique et en éthique nous ont fait le plaisir de participer à notre réunion pour partager leurs perspectives sur ces problématiques.

Décision facile sur le mariage pour tous

L’AGE s’est unanimement prononcée en faveur d’un soutien à la modification de la loi sur le mariage civil (mariage pour tous). La décision a été facile à prendre. Pour le PPVD, l’accès au mariage pour tous relève d’une évidence. Rien ne saurait justifier une discrimination basée sur le sexe dans la loi. L’égalité est une valeur claire pour les pirates. Pour l’initiative populaire «Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital», le PPVD a décidé de ne pas s’exprimer du tout.

Nils Schaetti prend la vice-présidence du parti

L’AGE a salué la nomination de Nils Schaetti au poste de vice-président. Il prend ainsi le relai de Jean-Marc Vandel. Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration et remercions chaleureusement Jean-Marc pour son travail et sa contribution à la vie du Parti, surtout en 2020, lorsqu’il a participé à l’élection au poste de Conseiller d’État vaudois.

Récolte de signatures pour la gratuité des transports pour les usagers

Dans la continuité du travail effectué, l’AGE a discuté des modalités de participation du PPVD à la récolte de signatures pour l’initiative cantonale en faveur des transports publics gratuits. Celle-ci durera du 24 août au 24 décembre 2021. Elle a décidé d’organiser des stands dans plusieurs villes vaudoises, afin de pouvoir partager avec la population les raisons et le bien-fondé de l’instauration de transports publics gratuits dans le Canton.

Le PPVD se prononce pour la nécessité d’une initiative pour la souveraineté numérique

Les décisions récentes de la Confédération en matière d’attribution de mandats visant à créer un cloud pour la Confédération appelle une réaction. Dans ces conditions, nous ne pourrons plus garantir, dans le futur, la souveraineté numérique de notre pays.

En effet, l’attribution à des entreprises étrangères du marché du Cloud fédéral menace notre capacité à traiter, stocker et sécuriser de manière indépendante les données des citoyens suisses, mais aussi à garantir que ces mêmes informations ne soient pas utilisées par des acteurs étrangers à leurs propres fins. Contrairement aux données récoltées par les géants du numérique ou partagées volontairement sur les réseaux sociaux, les données de la Confédération nous concernent tous, que nous le voulions ou non.

Or, la récente décision de la Confédération vise principalement à réduire au maximum les coûts et non à garantir la maîtrise des données régaliennes, leur continuité, et leur traitement, dans le cadre de la loi suisse. Pourtant, un investissement dans le numérique suisse permettrait justement de développer les compétences et le tissu économique nécessaire pour que nous puissions garantir notre indépendance dans un monde où la gouvernance des données est d’une importance stratégique.

L’AGE à débattu des différentes formes d’action possibles et a décidé de rassembler divers acteurs autour d’un projet d’initiative pour la souveraineté numérique. Ce 1er août, le PPVD et des spécialistes du numérique ont décidé de commencer la rédaction de cette initiative.

Cette initiative ne vise pas à être une simple réponse à la décision de la Confédération, mais un travail de fond pour garantir notre souveraineté numérique. Nils Schaetti, vice-président du Parti Pirate Vaudois rappelle: “L’État doit être responsable, compétent et souverain dans le traitement des données des citoyens. C’est dans ce sens que le Parti Pirate a été fondé et pour cette responsabilité que nous nous battons.

R

nous avons besoin de votre soutien

C’est par vos dons, votre présence et votre inscription que nous devenons plus forts. Que se soit pour récolter des signatures, nous aider sur les stands ou vos dons généreux vous pourrez toujours contribuer à la vie du Parti Pirate

0 Comments

Submit a Comment