En assemblée générale du Parti Pirate Vaudois (PPVD), une prise de position claire s’est imposée avec le soutien à la réforme cantonale de l’imposition directe des entreprises pour appliquer la Réforme fédérale RIE III
Les éléments clefs qui ont suscités le soutien à la réforme sont:
  • L’égalité de traitement imposé à l’ensemble des entreprises en matière d’impôts directs
  • L’allégement de la charge fiscale des PME, ce qui leur permet de ré-investir dans le développement, et l’amélioration des conditions de travail.
  • Le programme cadre d’investissement dans les services d’améliroation de la qualité de vie, les crèches par exemple.
  • Une hausse des allocations familiales, ainsi que les allocations d’études
  • Une situation générale saine au niveau des finances du canton, qui permet d’aborder l’application de RIE III dans de meilleures conditions, que la pluspart de nos voisins, et sans remise en cause des projets cantonaux clefs.
La position du canton en matière de fiscalité n’est pas si avantageuse, si l’on considère les mesures envisagées ou appliquées par les autres cantons. Il ne faut pas craindre une compétition qui n’existe pas aujourd’hui ou qui se serait accrue.
CS-RIEIII-Cant-comp

référence graphisme CS des ajustements des taux d’imposition cantonaux

Pour Guillaume Saouli, Président du PPVD: “Le maître mot est compromis. Les questions d’argent et de fiscalité ne sont jamais aisées. Le Grand Conseil et le Conseil d’Etat ont mené à bien un exercice des plus difficiles avec la donne imposée par Berne. Il faut espérer que l’opportunité offerte aux PME vaudoises se concrétisera sous la forme d’innovation et de développement positif pour l’ensemble du canton.”
Le Parti Pirate Vaudois soutient l’acceptation de l’application de la réforme  RIE III  car pour lui le tissu économique de proximité, les PMEs et la qualité de vie des vaudois sont ses priorités.